Dalarna University's logo and link to the university's website

du.sePublications
Change search
Link to record
Permanent link

Direct link
Publications (10 of 25) Show all publications
Leblanc, A. (2024). L’image d’auteur d’Amélie Nothomb à partir de la réception de Stupeur et Tremblements. In: Merete Birkelund; Susana S. Fernández (Ed.), Nouvelles tendances de la romanistique scandinave: Nuevas tendencias de la romanística escandinava / Nuove tendenze della romanistica scandinava / Novas tendências da romanística escandinava (pp. 480-493). Århus: Aarhus Universitetsforlag
Open this publication in new window or tab >>L’image d’auteur d’Amélie Nothomb à partir de la réception de Stupeur et Tremblements
2024 (French)In: Nouvelles tendances de la romanistique scandinave: Nuevas tendencias de la romanística escandinava / Nuove tendenze della romanistica scandinava / Novas tendências da romanística escandinava / [ed] Merete Birkelund; Susana S. Fernández, Århus: Aarhus Universitetsforlag, 2024, p. 480-493Chapter in book (Refereed)
Abstract [fr]

Cette contribution s’intéresse à l’image d’auteur de Nothomb en lien avec Stupeur et Tremblements. Quel rôle a joué au juste son image sur le crédit apporté à cette oeuvre ? La teneur des faits rapportés a-t-elle aussi pesé dans le jugement porté sur cette oeuvre ? La part des choses entre l’artifice et la vérité a été faite comme le préconise Meizoz, mais surtout la notion d’éthos a été utilisée et a fait l’objet d’une distinction, inspirée de Maingueneau, entre éthos visé et éthos produit. Le péritexte émanant de l’autrice, à l’occasion de l’édition japonaise et de ses interventions dans les médias, a permis de dégager, au titre de l’éthos visé, un éthos auctorial fort. L’analyse de la réception dans la presse et les blogues dans les aires francophones et anglophones, couplée avec l’analyse iconographique des apparitions médiatiques de l’autrice ont permis d’évaluer la teneur de l’éthos visé et montré.

Abstract [en]

This contribution looks at Nothomb's authorial image in relation to Fear and Trembling. Exactly what role did her image play in the credit given to this work? Did the content of the reported facts also play a part in the judgment of the work? The distinction between artifice and truth was made, as Meizoz advocates, but above all the notion of ethos was used, with a distinction, inspired by Maingueneau, between ethos aimed at and ethos produced. The peritext emanating from the author, on the occasion of the Japanese edition and her interventions in the media, made it possible to identify, as part of the targeted ethos, a strong auctorial ethos. Analysis of reception in the press and blogs in French- and English-speaking areas, coupled with iconographic analysis of the author's media appearances, enabled us to assess the content of the ethos targeted and displayed.

Place, publisher, year, edition, pages
Århus: Aarhus Universitetsforlag, 2024
Keywords
Nothomb, ethos, Maingueneau, Meizoz, reception, Nothomb, éthos, Maingueneau, Meizoz, réception
National Category
Specific Literatures General Literature Studies
Identifiers
urn:nbn:se:du-48709 (URN)978-87-7507-557-7 (ISBN)
Available from: 2024-06-10 Created: 2024-06-10 Last updated: 2024-06-10
Leblanc, A. (2023). Posture et vérité chez Nothomb et Ernaux. In: Beatrice Barbalato (Ed.), : . Paper presented at Hégémonie et périphécité dans les études autobiographiques: textes, contextes, visibilité.
Open this publication in new window or tab >>Posture et vérité chez Nothomb et Ernaux
2023 (French)In: / [ed] Beatrice Barbalato, 2023Conference paper, Oral presentation with published abstract (Refereed)
Abstract [fr]

Comment Amélie Nothomb et Annie Ernaux font-elles en sorte que leurs œuvres autofictives deviennent universelles? Comment, en partant de leur vérité individuelle, ont-elles pu toucher un large public ? Au-delà du processus d’identification entre elles et leurs lecteurs, ces autobiographies engagent une posture résultant d’une construction auctoriale et narrative nécessairement artificielle mettant à l’épreuve leur crédibilité. Cette communication se propose d’évaluer celle-ci eu égard aux modalités des rapports que ces auteures ont établi avec leurs lecteurs et qui leur sont propres : Nothomb (dans Stupeur et Tremblements) en construisant une fable ethnographique mettant en jeu les relations entre le Japon et l’Occident; Ernaux (dans Les Années), en élaborant une fable sociale et féministe remettant en question les assises du patriarcat. La comparaison de l’ethos de ces deux écrivaines non seulement permettra de mettre au jour les caractéristiques respectives de celui-ci dans ces deux oeuvres, mais permettra aussi de dégager les conditions selon lesquelles se construit la vérité et la véracité dans une autofiction.

  Cette réflexion s’appuiera, entre autres, sur Meizoz, (2004, « Postures  d’auteur et poétique ») et Amossy (2009, « La Double nature de l’image d’auteur »).

Keywords
Ernaux Nothomv vérité posture
National Category
Specific Literatures
Research subject
Intercultural Studies, Transcultural Identities in Contemporary Literature
Identifiers
urn:nbn:se:du-47538 (URN)
Conference
Hégémonie et périphécité dans les études autobiographiques: textes, contextes, visibilité
Projects
Litteratur och Samhälle
Available from: 2023-12-19 Created: 2023-12-19 Last updated: 2023-12-22Bibliographically approved
Leblanc, A. (2022). La Réception croisée de Stupeur et tremblements et l'image d'auteur d'Amélie Nothmb. In: Aarhus Universitet (Ed.), XXIe Congrès des Romanistes scandinaves: Actes: . Paper presented at XXIe Congrès des Romanistes scandinaves.
Open this publication in new window or tab >>La Réception croisée de Stupeur et tremblements et l'image d'auteur d'Amélie Nothmb
2022 (French)In: XXIe Congrès des Romanistes scandinaves: Actes / [ed] Aarhus Universitet, 2022Conference paper, Oral presentation with published abstract (Refereed)
Abstract [fr]

Depuis sa publication en 1999 dans sa version originale française, Stupeur et tremblements a suscitéde nombreuses réactions en ce qui a trait à la vision du Japon et des Japonais. Le plus intrigant estque la teneur de ces commentaires a tout de même considérablement varié entre les aires linguistiques :les francophones y ont vu surtout un document à portée ethnographique crédible sur la culture nipponealors que les anglo-saxons ont eu tendance à remettre en cause la véracité de certains faits rapportéspar Nothomb sans compter que les Japonais eux-mêmes, sans doute orientés dans leur lecture par lapréface de l’auteure à la traduction japonaise qui souligne que ce récit n’est que le compte rendu desa vision du travail dans une multinationale sans lien avec sa vision du Japon, y ont principalementvu l’expression d’un regard particulier sur le monde du travail.Entre la vision orientaliste (au sens de Saïd) qui prédomine chez les francophones, la vision critiquedes anglo-saxons et la vision anecdotique des Japonais, se dessine sans doute des différences deperception du Japon (et au-delà, du regard sur soi porté par les étrangers) propres à chacune de cesaires linguistiques. Outre des facteurs intrinsèques à l’œuvre qui ont pu jouer un rôle déterminant, enparticulier les diverses réflexions sur les coutumes japonaises, l’ethos développé par Nothomb a puavoir une influence considérable, en particulier chez les francophones. Il faudra déterminer selonquelles modalités l’interaction entre le texte, le péritexte et l’épitexte de Stupeur et tremblements peutexpliquer les différences de perception que cette œuvre a pu suscitées, en mettant en particulierl’accent sur la représentation du moi mise en scène par l’auteure.

Keywords
Nothmb réception ethos
National Category
General Literature Studies
Identifiers
urn:nbn:se:du-43943 (URN)
Conference
XXIe Congrès des Romanistes scandinaves
Available from: 2022-12-11 Created: 2022-12-11 Last updated: 2023-03-17Bibliographically approved
Leblanc, A. (2020). Formation au français des psychiatres non-francophones. Paris
Open this publication in new window or tab >>Formation au français des psychiatres non-francophones
2020 (French)Report (Other academic)
Abstract [fr]

 Depuis plusieurs années, un manque criant de médecins se fait sentir en France. La psychiatrie est elle aussi touchée par la pénurie de ses praticiens à tel point que les autorités de santé ont encouragé le transfert de plusieurs patients nécessitant des soins psychiatriques vers les psychologues de ville, moins onéreux pour les finances publiques, mais qui ne peuvent pas prescrire et dont la cure se limite à la psychothérapie. Les cas les plus lourds sont mal ou peu pris en charge et tôt ou tard, le recours à des médecins-psychiatres est inéluctable, d’où le besoin de faire appel à des praticiens étrangers, à l’instar de nombreuses autres spécialités médicales. 

  Face au nombre grandissant de médecins non-francophones s’établissant en France, les éditeurs ont commencé à publier des manuels de FLE-FOS orientés vers la médecine, dont le plus connu est Le français des médecins (2008) qui est largement utilisé dans les centres de formation. Cet ouvrage, organisé autour d’activités de communication en milieu hospitalier, n’aborde cependant aucunement la problématique des soins psychiatriques. Or, ceux-ci exigent de la part du praticien une maîtrise des actes de parole spécifiques à la psychiatrie et non-adaptables à partir des manuels didactiques actuellement sur le marché.

   Une offre de formation linguistique spécifique pour les psychiatres non-francophones se fait donc sentir. Vu les spécificités de l’exercice de la psychiatrie qui demande une compétence linguistique étendue (capacité d’écoute, compréhension de l’oral, expression orale fine et précise en plus de la production de rapports médicaux circonstanciés – comptes rendus et anamnèses - qui est commune à toutes les disciplines médicales), le niveau d’entrée pour une telle formation devra être plus élevé que celui que ces agences de recrutement préconisent.

  Niveau d’entrée : B2

  -Le public concerné sera uniquement des médecins-psychiatres ayant plusieurs années de pratique.

  Les besoins pour mener à bien une thérapie en milieu hospitalier sont :

  • Comprendre les propos d’un patient (activité langagière préférentielle : compréhension orale)
  • Interroger un patient (activité langagière préférentielle : interaction orale)
  • Faire un rapport médical (compte rendu et anamnèse) (activité langagière préférentielle : production écrite)
  • Prescrire un traitement (activité langagière préférentielle : interaction orale (vis-à-vis du patient / production écrite (vis-à-vis de l’institution médicale)

Ce dossier propose un programme de formation complet de 60 heures en prenant en compte les principes de l’apprentissage par tâches. Deux séances seront présentées dans le détail pour illustrer la méthodologie utilisée.

 

 

Place, publisher, year, edition, pages
Paris: , 2020. p. 58
Keywords
FOS, psychiatrie
National Category
Didactics
Research subject
Research Profiles 2009-2020, Intercultural Studies
Identifiers
urn:nbn:se:du-32375 (URN)
Available from: 2020-04-03 Created: 2020-04-03 Last updated: 2021-11-12Bibliographically approved
Leblanc, A. (2019). Regard critique sur les principes de l’enseignement par tâches en FOS: Le cas de la formation des psychiatres non-francophones. In: Lene Schösler (Ed.), XXIXe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes: . Paper presented at XXIXe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, Université de Copenhague du 1er au 6 juillet 2019.
Open this publication in new window or tab >>Regard critique sur les principes de l’enseignement par tâches en FOS: Le cas de la formation des psychiatres non-francophones
2019 (French)In: XXIXe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes / [ed] Lene Schösler, 2019Conference paper, Oral presentation with published abstract (Refereed)
Abstract [fr]

Cette proposition se propose d’explorer les implications d’une approche didactique surtout orientée vers les actes de paroles et la construction de tâches en prenant appui sur le cas spécifique de la formation des psychiatres non-francophones. Le cas de la psychiatrie est intéressant car le langage est central : on soigne autant par les mots que par les médicaments ; mais dans le même temps, la diversité des approches psychothérapeutiques fait en sorte qu’une prise en charge du corps de métier s’avère nécessaire. Cette contribution entend montrer les difficultés dans l’application des principes du FOS et au besoin de proposer de les corriger.

Keywords
Psychiatrie FOS
National Category
Didactics
Research subject
Intercultural Studies, Transcultural Identities in Contemporary Literature
Identifiers
urn:nbn:se:du-31502 (URN)
Conference
XXIXe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, Université de Copenhague du 1er au 6 juillet 2019
Available from: 2019-12-30 Created: 2019-12-30 Last updated: 2021-11-12Bibliographically approved
Eckart, M. & Leblanc, A. (2018). Fransk litteratur på distans. In: Stefan Hrastinski (Ed.), Digitalisering av högre utbildning: (pp. 185-190). Lund: Studentlitteratur AB
Open this publication in new window or tab >>Fransk litteratur på distans
2018 (Swedish)In: Digitalisering av högre utbildning / [ed] Stefan Hrastinski, Lund: Studentlitteratur AB, 2018, p. 185-190Chapter in book (Refereed)
Place, publisher, year, edition, pages
Lund: Studentlitteratur AB, 2018
National Category
Languages and Literature
Research subject
Research Profiles 2009-2020, Intercultural Studies
Identifiers
urn:nbn:se:du-28427 (URN)9789144119724 (ISBN)
Available from: 2018-08-30 Created: 2018-08-30 Last updated: 2021-11-12Bibliographically approved
Leblanc, A. (2016). Influence de la morale sur les changements au dénouement dans Le Séducteur du Marquis de Bièvre (1783). In: Robardey-Eppstein (Sylviane), Naugrette (Florence) (Ed.), Revoir la fin: Dénouements remaniés au théâtre (XVIIIe-XIXe siècles) (pp. 169-182). Paris: Classiques Garnier
Open this publication in new window or tab >>Influence de la morale sur les changements au dénouement dans Le Séducteur du Marquis de Bièvre (1783)
2016 (French)In: Revoir la fin: Dénouements remaniés au théâtre (XVIIIe-XIXe siècles) / [ed] Robardey-Eppstein (Sylviane), Naugrette (Florence), Paris: Classiques Garnier, 2016, p. 169-182Chapter in book (Refereed)
Abstract [fr]

A plus d’un titre, le dénouement du Séducteur du marquis de Bièvre fait débat. Si cette satire des philosophes à travers le portrait d’un séducteur roué et manipulateur voit le vice se parer des mots de la vertu selon les normes en usage à la fin du siècle des Lumières, en revanche le fait que l’auteur propose deux dénouements laisse perplexe sur ses intentions ainsi que sur la portée morale de cette pièce. Que penser en effet des changements imposés par la Cour qui préconisait que l’on voie sur scène les personnages du philosophe et du séducteur être poursuivis par la justice alors que l’auteur a préféré laisser ces personnages s’exiler sans vraiment être inquiétés? Ouvrons donc le débat que le marquis de Bièvre appelle lui-même de ses vœux en l’articulant non seulement autour de la question des enjeux dramaturgiques, mais aussi moraux, voire politiques.

Place, publisher, year, edition, pages
Paris: Classiques Garnier, 2016
Keywords
Bièvre morale théâtre "XVIIIe siècle" Dénouement
National Category
General Literature Studies
Research subject
Intercultural Studies, Transcultural Identities: The Construction of Identity in Cultural Encounters
Identifiers
urn:nbn:se:du-22987 (URN)978-2-8124-5101-0 (ISBN)
Available from: 2016-08-31 Created: 2016-08-31 Last updated: 2023-12-15Bibliographically approved
Gilsenan Nordin, I., Edfeldt, C., Hu, L.-L., Jonsson, H. & Leblanc, A. (2016). Introduction: Transcultural Identity Constructions in a Changing World. In: Irene Gilsenan Nordin, Chatarina Edfeldt, Lung-Lung Hu, Herbert Jonsson, André Leblanc (Ed.), Transcultural Identity Constructions in a Changing World: (pp. 11-20). Frankfurt am Main: Peter Lang Publishing Group
Open this publication in new window or tab >>Introduction: Transcultural Identity Constructions in a Changing World
Show others...
2016 (English)In: Transcultural Identity Constructions in a Changing World / [ed] Irene Gilsenan Nordin, Chatarina Edfeldt, Lung-Lung Hu, Herbert Jonsson, André Leblanc, Frankfurt am Main: Peter Lang Publishing Group, 2016, p. 11-20Chapter in book (Refereed)
Abstract [en]

Although the phenomenon of transculturality has existed as long as human culture, the increased speed of movement and communication worldwide has made it impossible to ignore in any aspect of cultural studies. In a society where changes were slow and foreign influences were few, an illusion of culture as homogeneous and static may have been easy to uphold, but in today’s ever-increasing flux of cultural change, the perspective of transculturality is more satisfactory in understanding human identity constructions. Compared with concepts such as interculturality, multiculturality, or hybridity, which all may have some relevance for describing cultural encounters, but which often presuppose the notion of cultural essentialism, the concept of transculturality has the advantage of recognising change and diversity, rather than focusing on boundaries or differences.

Place, publisher, year, edition, pages
Frankfurt am Main: Peter Lang Publishing Group, 2016
Keywords
transcultural mediations, transcltural memories, transcultural identities, language and the untranslatable
National Category
Other Humanities
Research subject
Intercultural Studies, Transcultural Identities in a Changing World - Book Publication
Identifiers
urn:nbn:se:du-20832 (URN)978-3-631-66061-4 (ISBN)978-3-653-05415-6 (ISBN)
Projects
Transcultural Identities in a Changing World - book project
Available from: 2016-01-22 Created: 2016-01-22 Last updated: 2021-11-12Bibliographically approved
Leblanc, A. (2016). Le mentir-vrai d’Amélie Nothomb. In: Jeanne Garane (Ed.), : . Paper presented at 42nd Bi-Annual French Literature Conference.
Open this publication in new window or tab >>Le mentir-vrai d’Amélie Nothomb
2016 (French)In: / [ed] Jeanne Garane, 2016Conference paper, Oral presentation only (Refereed)
Abstract [fr]

Tout au long de son œuvre déjà imposante, Amélie Nothomb a sans cesse alterné romans dits de pure fiction et écrits autobiographiques au point qu’une barrière étanche entre ces deux genres s’est établie. Or, tant Stupeur et tremblements, ouvrage relatant les expériences de l’auteure dans une grande entreprise japonaise, que Les Catilinaires ou Journal d’hirondelle dont les protagonistes sont masculins et vivent des aventures fort éloignées de ce que Nothomb a pu vivre, sont dénommés « roman ». L’étanchéité entre les deux genres, autobiographique et fictif, doit donc être considérée comme suspecte, et ce d’autant plus que plusieurs faits biographiques présentés à maintes reprises dans les œuvres dites autobiographiques sont remises en cause depuis quelques années. Ainsi, plusieurs documents laissent à penser que Nothomb n’est pas née au Japon et n’a pas travaillé dans une entreprise nippone. Si l’on ajoute à cela que l’auteure se répand dans les médias depuis plusieurs années sur certaines habitudes excentriques, telles se lever tous les matins à quatre heures pour écrire, se nourrir de fruits pourris, écrire trois ou quatre romans par an sans jamais faire une seule rature, il apparaît qu’une mise en scène a été organisée sciemment par l’auteure.

                           Loin de vouloir porter un jugement moral sur ce dispositif médiatique, cette contribution a pour but de démontrer comment une forme spécifique de mentir-vrai est à l’œuvre chez Nothomb. Bien plus qu’une simple comparaison entre les biographèmes, sujets à caution, et leur transposition littéraire ne pourrait le faire, une analyse discursive de certains thèmes récurrents permettra de montrer que les frontières entre autobiographie et fiction sont bien plus poreuses qu’un premier examen n’a pu le laisser croire. C’est ainsi que l’analyse du mythe de la naissance et celle du secret fera apparaître que les énoncés discursifs les exprimant, qu’ils appartiennent à la sphère autobiographique ou fictive, divergent parfois, mais aussi se recoupent tant dans leur expression que leur contenu. Ces deux thèmes n’ont pas été choisis au hasard car ils structurent et organisent bon nombre des énoncés-clefs des écrits de Nothomb : c’est la soi-disant naissance au Japon qui permet à l’auteure d’asséner des vérités sur la culture nippone tout comme c’est le secret qui est l’enjeu principal de nombreux romans (Hygiène de l’assassin, Mercure, Barbe bleue…) Au terme de notre réflexion, il apparaîtra que l’auteure a transgressé les genres pour mieux dévoiler le réel par la fabulation, rappelant en cela le précepte du mentir-vrai de Louis Aragon.

Keywords
Nothomb Hybridité Mentir-Vrai autofiction
National Category
Languages and Literature
Research subject
Research Profiles 2009-2020, Intercultural Studies
Identifiers
urn:nbn:se:du-22927 (URN)
External cooperation:
Conference
42nd Bi-Annual French Literature Conference
Available from: 2016-08-25 Created: 2016-08-25 Last updated: 2021-11-12Bibliographically approved
Leblanc, A. (2016). Transcultural identity as a personal myth: the case of Amélie Nothomb. In: Irene Gilsenan Nordin, Chatarina Edfeldt, Lung-Lung Hu, Herbert Jonsson, André Leblanc (Ed.), Irene Gilsenan Nordin/Chatarina Edfeldt/Lung-Lung Hu/Herbert Jonsson/André Leblanc (Ed.), Transcultural Identity Constructions in a Changing World: . Paper presented at Transcultural Identity Constructions in a Changing World, april 2-4 2014 (pp. 109-122). Paper presented at Transcultural Identity Constructions in a Changing World, april 2-4 2014. Frankfurt am Main: Peter Lang
Open this publication in new window or tab >>Transcultural identity as a personal myth: the case of Amélie Nothomb
2016 (English)In: Transcultural Identity Constructions in a Changing World / [ed] Irene Gilsenan Nordin, Chatarina Edfeldt, Lung-Lung Hu, Herbert Jonsson, André Leblanc, Frankfurt am Main: Peter Lang , 2016, p. 109-122Chapter in book (Refereed)
Abstract [en]

Amélie Nothomb, one of the most widely read French-speaking writers, is a good example of a cross-cultural writer. While stating repeatedly that being born in Japan means that Japan is like her own country, she at the same time considers herself primarily Belgian. This paradox is expressed very convincingly in her most widely read novel Fear and Trembling, which has sold in several million copies. In this novel, the narrator struggles with the many rigidities of a large Japanese company in which she tries to find her place. However, the reception of this autobiographical novel is more complex: it is governed simultaneously by its ethnographic value in its horizon of expectation, and by its humour, with the associated distancing that humour implies in its concretisations. Parallel to this, many assertions on Japan expressed by the author are so doubtful that they seem to strengthen prejudices against Japanese culture rather than make them disappear. The aim of this study is therefore initially to assess the validity of these claims and their role in the economy of the text and its reception. Beyond the truthfulness of this novel, it will be necessary to see how the ideas conveyed on the work culture of Japan, even if they are false, also help to forge a cross-cultural identity through a personal myth.

Place, publisher, year, edition, pages
Frankfurt am Main: Peter Lang, 2016
Keywords
Nothomb Japan Transculturality
National Category
General Literature Studies
Research subject
Intercultural Studies, Transcultural Identities in Contemporary Literature
Identifiers
urn:nbn:se:du-14146 (URN)978-3-631-66061-4 (ISBN)
Conference
Transcultural Identity Constructions in a Changing World, april 2-4 2014
Funder
Swedish Research Council
Available from: 2014-05-30 Created: 2014-05-30 Last updated: 2021-11-12Bibliographically approved
Organisations
Identifiers
ORCID iD: ORCID iD iconorcid.org/0000-0003-3061-0056

Search in DiVA

Show all publications