du.sePublications
Change search
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • chicago-author-date
  • chicago-note-bibliography
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf
La fanfiction et le FLE : une manière d’enrichir l’enseignement de la littérature à l’Université ?
Dalarna University, School of Humanities and Media Studies, French. (Interkulturella studier (LIT))ORCID iD: 0000-0002-1332-5467
2017 (French)Conference paper, Presentation (Other academic)
Abstract [fr]

Dans cette communication, nous allons présenter un projet didactique entrepris dans le cadre de l’enseignement du français à Högskolan Dalarna, Suède. Le projet s’inspire des théories formulées, entre autres, par Jenkins (2006), Olin-Scheller & Wikström (2010), Gee & Hayes (2011) et Säljö (2015). Il comprend l’introduction de la fanfiction dans un cours de littérature française contemporaine (XXe et XXIe siècle) du premier semestre. La fanfiction est une écriture créative basée sur des œuvres artistiques – romans, films ou autres formes de narration – déjà existantes.

   À la fin du semestre, après un cours magistral introduisant les bases théoriques et conceptuelles de la fanfiction, les étudiants ont écrit individuellement un texte de fiction basé sur une des six œuvres littéraires étudiées pendant le semestre. Ils ont présenté leurs textes sur le site intranet du cours, puis ils ont reçu des commentaires et donné eux-mêmes du feedback aux autres participants. Finalement, une évaluation de l’exercice a été effectuée.

   L’introduction de la fanfiction dans la salle de classe entraîne quelques problèmes pratiques, qui sont pour la plupart liés aux différences existantes entre l’enseignement universitaire et les communautés on-line. Néanmoins, les résultats indiquent que la fanfiction peut contribuer de manière positive au processus d’apprentissage des étudiants. Le côté créatif de l’exercice était apprécié par la majorité des participants, ce qui mène à penser que ce genre d’activités pourrait avoir des effets positifs sur la motivation. L’aspect collaboratif – présent ici sous forme de peer feedback des étudiants – est un élément primordial pour l’apprentissage, selon la perspective socioculturelle inspirée des théories de Lev Vygotsky. Dans cette tradition, on voit l’apprentissage avant tout comme un processus collectif (cf. Säljö, 2015 : 89-107).

 

Références

Gee, James Paul & Elisabeth R. Hayes, 2011, Language and Learning in the Digital Age, Routledge, New York.

Jenkins, Henry, 2006, Fans, Bloggers and Gamers: Exploring Participatory Culture, New York University Press, New York.

Olin-Scheller, Christina & Patrik Wikström, 2010, Författande fans, Studentlitteratur, Lund.

Säljö, Roger, 2015, Lärande. En introduktion till perspektiv och metaforer, Gleerups, Malmö.

Place, publisher, year, edition, pages
Bergen: Universitetet i Bergen, 2017.
National Category
Languages and Literature
Research subject
Intercultural Studies
Identifiers
URN: urn:nbn:se:du-25802OAI: oai:DiVA.org:du-25802DiVA: diva2:1134476
Conference
The Nordic Romanist Conference August 2017 (ROM 17), 15 au 18 août 2017 à l’Université de Bergen
Available from: 2017-08-20 Created: 2017-08-20 Last updated: 2017-08-23Bibliographically approved

Open Access in DiVA

No full text

Search in DiVA

By author/editor
Aronsson, Mattias
By organisation
French
Languages and Literature

Search outside of DiVA

GoogleGoogle Scholar

Total: 30 hits
CiteExportLink to record
Permanent link

Direct link
Cite
Citation style
  • apa
  • ieee
  • modern-language-association-8th-edition
  • vancouver
  • chicago-author-date
  • chicago-note-bibliography
  • Other style
More styles
Language
  • de-DE
  • en-GB
  • en-US
  • fi-FI
  • nn-NO
  • nn-NB
  • sv-SE
  • Other locale
More languages
Output format
  • html
  • text
  • asciidoc
  • rtf